Sauter la navigation

BMO lance Wîcihitowin : notre premier Rapport sur les partenariats et les progrès en matière autochtone annuel


Cette semaine, BMO publie son premier Rapport sur les partenariats et les progrès en matière autochtone annuel  qui souligne l’étendue de son engagement envers les peuples et les communautés autochtones à l’échelle du pays. Le rapport s’intitule Wîcihitowin, ce qui signifie « s’aider et se soutenir mutuellement  » en Crie.

Wîcihitowin fait partie d’une réponse plus large de BMO aux appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR). La CVR a demandé aux entreprises de faire sa part pour aider le pays à progresser sur la voie de la vérité et de la réconciliation, en particulier dans l’appel à l’action no 92. BMO a réagi de bien des façons, qu’il s’agisse de ses politiques d’approvisionnement ou de ses stratégies d’embauche, jusqu’à ses approches communautaires et la formation de ses employés. Un élément important de notre approche consiste à nous tenir responsables de nos actions, et Wîcihitowin est conçu pour le faire.

Le rapport est organisé en fonction des trois principaux piliers qui soutiennent la stratégie de la Banque à l’égard des Autochtones : éducation, emploi et autonomie économique. Il présente également les initiatives d’impact social de BMO en ce qui a trait aux peuples, aux clients et aux communautés autochtones. De plus, il est important de noter que la production du rapport lui-même est emblématique de nos partenariats : la conception et la traduction ont été fournies par des entreprises autochtones dans le cadre de notre engagement à accroître notre approvisionnement auprès de partenaires autochtones.

Points saillants du rapport

Le rapport invite les lecteurs à en apprendre davantage sur ce qui suit :

  • En juin de cette année, dans le cadre du Mois national de l’histoire autochtone, BMO a parrainé le développement de Nisitohtamowin ᓂᓯᑐᐦᑕᒧᐃᐧᐣ, un cours d’apprentissage en ligne sur les aspects clés de l’histoire de ce pays et des relations entre la Couronne et les Autochtones. On a accédé au cours plus de 20 000 fois en six semaines, lorsque BMO l’a offert gratuitement aux clients et au grand public, et plus de 80 % des employés canadiens et 85 % des membres de la haute direction ont suivi ce cours, pour un total de 45 000 participants à l’échelle du Canada.
  • En 2021, BMO a doublé son taux d’embauche d’Autochtones, faisant passer la représentation des Autochtones de 1,1 % à 1,35 % et en nous rapprochant ainsi de notre cible de 1,6 %. Pour soutenir l’avancement professionnel, le programme Parcours de carrière Miikana de la Banque offre un soutien personnalisé aux employés autochtones, ce qui aide BMO à atteindre un taux d’avancement professionnel des Autochtones nettement supérieur à celui de ses pairs.
  • Au cours de la dernière année, la Banque a connu un taux de croissance annuel de 44 % de son portefeuille de services bancaires aux Autochtones, dont la valeur totale s’élève à 6,5 milliards de dollars, et est en bonne voie d’atteindre l’objectif déclaré de 8 milliards de dollars d’ici 2025.
  • BMO déploie des efforts concertés pour soutenir les entreprises autochtones en augmentant le niveau d’approvisionnement en biens et en services auprès de partenaires autochtones et s’engage à dépenser 10 millions de dollars par année auprès d’entreprises appartenant à des Autochtones d’ici 2023.

En tant que partenaires des peuples et des communautés autochtones, nous nous sommes engagés à faire preuve d’une transparence totale dans notre façon de faire des affaires et d’établir des relations avec ces derniers. Le rapport constitue un registre public de ce que nous avons promis, de ce que nous avons accompli et de ce qu’il nous reste à faire au cours des prochains mois et des prochaines années. En établissant des objectifs concrets et en les énonçant publiquement, nous donnons aux Autochtones – et à toutes nos parties prenantes – un point de référence pour mesurer nos paroles et nos actions.


Matières connexes

Ula Ubani

Ula Ubani de BMO figure parmi les lauréates des prix Top 100 des Canadiennes les plus influentes par WXN

Une dirigeante de BMO Groupe financier figure parmi les lauréates des prix Top 100 des Canadiennes les plus influentes du Réseau des femmes exécutives (Women’s Executive Network ou WXN). Ula Ubani, vice-présidente, ombudsman et chef de l’éthique et du code de conduite, a…… Lire la suite

Diversité, équité et inclusion, Notre raison d’être, Reconnaissance