Sauter la navigation

BMO appuie le lancement du nouveau cadre d’obligations durables d’Exportation et développement Canada

BMO Groupe financier est fier d’avoir joué un rôle dans le lancement du nouveau cadre d’obligations durables d’Exportation et développement Canada (EDC), qui accélérera le développement de la finance durable au Canada et améliorera la compétitivité de nombreuses entreprises canadiennes. Le cadre garantit que les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) sont un élément important dans l’ensemble de l’organisation, soutient les clients d’EDC dans la transition du Canada vers une économie à faible émission de carbone et plus résiliente aux changements climatiques, démontre le leadership d’EDC parmi les institutions financières et sera un outil clé pour continuer à aligner le portefeuille d’EDC sur de solides pratiques ESG.

Le cadre d’obligations durables d’EDC s’aligne sur les Principes applicables aux obligations vertes 2021, les Principes applicables aux obligations sociales de 2021 et les Lignes directrices applicables aux obligations durables 2021 de l’International Capital Market Association (ICMA), et s’inspire des orientations du Guide sur le financement de la transition climatique de 2020 de l’ICMA. Le cadre a reçu l’avis d’une seconde partie, Sustainalytics, un chef de file mondial de la recherche, de la notation et de l’analyse indépendantes en matière d’ESG et de gouvernance d’entreprise. Le cadre d’obligations durables permet de financer des actifs verts, sociaux et de transition, ces derniers comprenant des activités qui décarbonisent les activités d’un client par la capture, l’utilisation et le stockage du carbone, ainsi que par l’utilisation de carburants à faible intensité carbonique. L’inclusion de l’utilisation des produits de la transition est la première du genre au Canada et témoigne de l’engagement d’EDC à financer les activités de décarbonisation de ses clients.

« Travailler de concert avec des partenaires clés comme BMO est crucial pour nous aider à exercer une influence positive sur la compétitivité des entreprises canadiennes et sur leur cheminement vers la durabilité, a déclaré Justine Hendricks, première vice-présidente et chef du développement durable d’EDC. L’ajout d’obligations de transition et d’obligations sociales à notre cadre de travail nous permet de financer les projets et les entreprises qui s’efforcent de catalyser les actions requises pour lutter contre le changement climatique et les inégalités sociales systémiques, et nous encourageons les autres à faire de même. »

« Nous sommes fiers du travail que nous avons effectué avec Exportation et développement Canada pour élaborer un cadre d’obligations durables qui l’aidera à atteindre ses propres objectifs ESG et à faire en sorte que les entreprises canadiennes soient concurrentielles dans un monde confronté à des changements climatiques rapides et à leurs répercussions, a poursuivi Jonathan Hackett, chef, Finance durable et cochef, Transition énergétique, BMO Groupe financier. S’associer à des clients comme EDC pour innover comme ils le font en intégrant les produits de la transition dans leur cadre de travail est une démonstration de la façon dont nous incarnons notre raison d’être, qui consiste à avoir le cran de faire une différence dans la vie, comme en affaires. »

Apprenez-plus sur la finance durable à BMO et notre ambition climatique.

Matières connexes