Sauter la navigation

BMO parmi les premières banques canadiennes à signer les Principes pour une banque responsable des Nations Unies

BMO a annoncé la signature des Principes pour une banque responsable (Principles for Responsible Banking) de l’Initiative de collaboration du Programme des Nations Unies pour l’environnement avec le secteur financier (UNEP-FI).

Les Principes pour une banque responsable établissent le cadre d’un système bancaire durable. En les signant, BMO s’engage à aligner sa stratégie commerciale sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, l’Accord de Paris sur le climat et les cadres régionaux nationaux pertinents. Cela comprend la réalisation d’une analyse d’impact pour définir les incidences positives et négatives prioritaires associées à ses opérations et à ses activités financières, la collaboration avec les clients et les parties prenantes pour maximiser les impacts positifs et atténuer les impacts négatifs, et la démonstration de sa transparence et de sa responsabilité par des rapports publics.

« Membres de l’UNEP-FI depuis 2010, nous sommes heureux de compter parmi les premiers signataires des Principes pour une banque responsable au Canada, s’est réjoui Darryl White, chef de la direction, BMO Groupe financier. Les banques ont un rôle essentiel à jouer dans la création et le financement d’un avenir plus durable. Le travail que nous faisons avec nos clients et parties prenantes pour comprendre et atténuer l’impact de nos opérations et de nos activités financières compte pour beaucoup dans l’atteinte de cet objectif. En signant les Principes pour une banque responsable, nous renforçons notre engagement à faire évoluer les ODD et à faire la transition vers une économie carboneutre. »

BMO continue de faire des progrès substantiels par rapport aux engagements liés à sa raison d’être voulant que la Banque double ses bonnes actions pour un avenir durable. Engagée à mobiliser 400 milliards de dollars en faveur de la finance durable d’ici 2025, ce qui comprend l’octroi de prêts, la prise ferme et l’investissement de 150 milliards de dollars dans des entreprises qui recherchent des résultats durables, et la mise à disposition de 250 milliards de dollars pour des investissements de clients affectés à des objectifs durables, la Banque a déjà atteint 71 pour cent de son objectif de 150 milliards de dollars et dépassé son objectif de 250 milliards de dollars. En élaborant un programme de développement durable de classe mondiale, BMO a déjà établi le cadre qui lui permettra de respecter et de dépasser ses obligations en tant que signataire des Principes.

« Nous sommes ravis que BMO, en tant que membre de longue date et estimé de l’UNEP FI, ​​devienne également signataire des Principes pour une banque responsable et nous espérons que davantage de pairs canadiens suivront le leadership de BMO », a déclaré Eric Usher, chef de l’Initiative de collaboration du Programme des Nations Unies pour l’environnement avec le secteur financier.

Le leadership de BMO en matière de développement durable a été reconnu dans de nombreux classements, notamment :

Matières connexes