Sauter la navigation

BMO célèbre la Journée internationale de la fille 2021

À l’approche de la Journée internationale de la fille, le 11 octobre, BMO Groupe financier manifeste son soutien constant par une série d’initiatives visant à encourager les jeunes femmes sur la voie du leadership et à soutenir l’objectif d’un avenir durable.

Le programme Les filles ont leur place de Plan International Canada place les jeunes femmes dans des postes de leadership, de pouvoir et d’influence pour une journée. Un an après le lancement de la stratégie quinquennale de BMO, L’inclusion sans obstacles, la Journée internationale de la fille nous rappelle l’importance constante d’amplifier la voix des filles, de défendre leurs droits, d’évaluer leur position dans la société et de renforcer leur capacité de prendre des décisions.

« À l’aube de notre quatrième année de participation au programme Les filles ont leur place, nous sommes continuellement inspirés par ces jeunes femmes qui sont des moteurs d’innovation, d’inspiration et de dynamisme, a déclaré Karen Collins, chef, Gestion des talents, BMO Groupe financier. Pour favoriser l’inclusion dans le monde des affaires, il faut commencer par mettre nos futurs leaders sur la voie du succès et leur permettre de réaliser leur plein potentiel. Nous sommes fiers de soutenir Les filles ont leur place et, alors que nous célébrons la Journée internationale de la fille, nous continuons à réaliser notre raison d’être qui consiste à avoir le cran de faire une différence, en travaillant vers notre objectif d’éliminer les obstacles à l’inclusion. »

En outre, en accord avec l’annonce de BMO pour la transition vers un monde carboneutre, BMO célèbre la Journée internationale de la fille en réaffirmant son engagement envers un avenir durable.

Partage de fonctions annuel avec Sharon Haward-Laird, conseillère générale de BMO

Dans le cadre du partage de fonctions de cette année, Sharon Haward-Laird, conseillère générale de BMO, cédera sa place à l’une des jeunes participantes, Riti*.

« Le programme Les filles ont leur place m’est très cher parce qu’il défend les valeurs d’équité des genres et d’autonomisation des jeunes, deux thèmes qui ont inspiré mon engagement à long terme auprès de Plan International Canada, a affirmé Riti*, participante au programme Les filles ont leur place de Plan International Canada. Le programme de partage de fonctions avec BMO me permettra d’avoir un aperçu privilégié d’un secteur dans lequel j’espère faire carrière, de faire entendre ma voix à une table où des décisions importantes sont prises, et de considérer l’importance de nourrir les relations communautaires à tous les niveaux d’influence pour apporter des changements à l’échelle locale et mondiale. »

Riti, 19 ans, est étudiante en deuxième année de baccalauréat ès arts à l’Université de la Colombie-Britannique, où elle poursuit une majeure en études de genre et une mineure en droit et société. Elle est originaire de la Saskatchewan où elle est une invitée d’honneur sur le territoire du Traité 6. Elle se passionne pour la justice sociale, environnementale et économique, ce qui a ouvert la voie à ses activités de plaidoyer et d’activisme.

Le carrefour de l’innovation de BMO – « Une transition juste »

En nouveauté cette année, BMO a organisé un groupe de réflexion interactif pour inciter les jeunes à travailler pour un avenir durable. La semaine dernière, BMO a donné à sept jeunes l’occasion de partager leur point de vue sur des questions liées à la durabilité et de consulter et d’entendre des experts du secteur bancaire. Animé par l’équipe Durabilité de BMO, l’événement comprenait une discussion en trois parties, suivie d’une séance de réseautage où les jeunes pouvaient entrer en contact et partager leurs préoccupations et leurs questions. Au terme de la discussion, d’importantes questions ont été soulevées et discutées, mais une participante, Rhea*, a saisi l’importance de ce programme en disant : « Le mentorat vous permet de tendre la main pour permettre à d’autres femmes de se lever. »

La conversation est maintenant convertie en un balado articulé autour des trois discussions (en anglais seulement). Les participantes ont discuté de ce que la durabilité et un avenir durable signifient pour eux, des raisons pour lesquelles notre système énergétique actuel n’est pas « juste » et de la nécessité croissante de répondre aux besoins des femmes et des groupes devant composer avec différentes formes de marginalité. * Les noms de famille des participantes au programme ne sont pas inclus pour des raisons de confidentialité.

Matières connexes

Ula Ubani

Ula Ubani de BMO figure parmi les lauréates des prix Top 100 des Canadiennes les plus influentes par WXN

Une dirigeante de BMO Groupe financier figure parmi les lauréates des prix Top 100 des Canadiennes les plus influentes du Réseau des femmes exécutives (Women’s Executive Network ou WXN). Ula Ubani, vice-présidente, ombudsman et chef de l’éthique et du code de conduite, a…… Lire la suite

Diversité, équité et inclusion, Notre raison d’être, Reconnaissance